dimanche 19 avril 2009

daidokoro, bientôt sponsorisé par le Burkina Faso

Ah. C'est bien agréable de se lever à midi le dimanche matin, qu'il fait 20°C et d'aller à la boulangerie acheter du pain au conbini acheter du lait et des onigiri (parce que oui moi je trempe mes onigiri dans mon lait, même que c'est très bon)

Lundi dernier il a fait 26°C en moyenne. Le lundi précédent il faisait 12°C à 15h. Puis jeudi dernier c'est redescendu à 15°C. Ce matin donc mon thermomètre biologique m'a soufflé qu'il devait bien faire 20°C avec une brise marine sud-nord-ouest, en vulgarisant pour les plus incultes d'entre vous, ça signifie que la saison des cerisiers est belle et bien finie et que le seul souvenir qu'on en garde c'est de la bouillie marron sur le sol. Mais bon c'était cool, j'ai bien aimé.

Voilà le parc Inokashira en fin de vie cerisiale.
Comme il faisait beau et chaud c'était l'occasion de se faire des desserts de saison. L'avantage de cette tarte c'est que la pâte a été faite à l'huile d'amande douce (dont je sais plus quoi faire depuis que j'ai appris qu'elle rancissait vite et qu'elle pouvait donc être COMEDOGENE ! De toute façon c'était une huile alimentaire et pas bio-pressé à froid-équitable, alors je rechignais à l'utiliser en crème hydratante faciale), et que donc elle est SAINE et bonne pour ton corps ! Avec les meilleures pommes du Japon pour faire des tartes aux pommes venues d'Aomori parce que moi maintenant que j'ai des sous j'achète que des produits du terroir.

En parlant du terroir le Mont Fuji va toujours bien, merci. Malheureusement avec le retour de l'été du printemps les particules en suspension se bousculent et du coup on le voit plus de la fenêtre. Sauf quand il drache toute une journée, le lendemain c'est tout propre et Mr Fuji (Fuji-san) est tout brillant.

Je vous livre en exclusivité le secret beauté-santé-jeunesse de Laurent : un petit-dej exclusivement à base de sandwich shokupan-barre de kitkat "cookies" (la couche supérieure du kitkat et un gros morceau de biscuit genre oreo, hmmm ! d'ailleurs en même temps que son nouvel hamburger le mc cheese-katsu, mc cordon-bleu quoi, mcdo a sorti un mcflurry matcha-oreo ! enfin je crois ! c'est plus sur leur site !)
Admirez cet incroyable équilibre gras saturés-sucres saturés-farine blanche raffinée !
Je critique je critique, oui mais je peux me le permettre. Moi j'ai des principes. Moi j'ai fait un pas de plus cette semaine dans la transformation en bobio en recevant mon colis d'huiles bio pressées à froid de graines de grenade (nourris, hydrate, préserve l'élasticité de l'épiderme, efficace en soin après-soleil, guérit du cancer), de graines de framboise (protection UV) ou encore de chanvre, et puis plein de poudres magiques et d'eaux formidables. Comme ça je peux continuer à assouvir mon besoin de popottage mais en engraissant plus mon amoureux mais ma peau ! Maintenant j'ai un beau tiroir et un coin du frigo réservé youpi !

Et même que l'autre soir je m'y suis mise et j'ai fait des lotions et surtout des crèmes ! Une de jour et une de nuit ! Même que je les ai essayés sur moi (j'avais pas de lapin sous la main. La prochaine fois j'utilise le rat ("underground mickey", baptisé par Kiyoshi) de la cuisine de Lafresa mon café) et que ma peau a même pas fondu ! Au contraire, biiiien au contraire, rien à voir avec les crèmes qu'on achète, ici comme il y (presque..) que de l'huile de l'eau et un agent émulsifiant, la peau boit tout et il n'y a aucune sensation désagréable. Comme si il n'y avait rien de superflu et que même si tout n'est pas absorbé tout de suite en attendant ça fait des câlins à tes joues. Bon ça se garde trois semaines au frigo (je sens que je vais vite passé d'un coin à un étage...) mais du coup ça permet aussi de changer d'huiles ou d'ingrédients en fonction de ce dont on a besoin. Bien sûr c'est moins élaboré qu'une crème de laboratoire pharmaceutique biologique, mais bon. CQFD.



Pour parler d'autre chose dans toute cette folie de vie active (bientôt la golden week ! cinq jours de congés consécutifs CINQ ! avec le week-end inclus) j'ai oublié de publier mon grand projet d'un mois, intitulé "Le Japon, le pays des sushis". (Je remercie au passage ce blog pour l'en-tête "Lire la suite".) Ce projet est spécialement dédié aux gens qui m'ont dit me disent et me diront "Eh mais au Japon t'en a pas marre de manger des sushis:du poisson cru tous les jours ??!!". Alors non NON NON au Japon on ne mange PAS du poisson cru tous les jours et je le prouve, tout de suite.

J'ai pris en photo tous les midis pendant un mois le repas que je prenais à ma pause, que je mangeais dans les restaus se trouvant dans un perimètre de 50m autour de mon café (et c'est pas hypra cosmopolite non plus ce coin hein), avec quelques disgressions d'autres plats ou casse-croûtes populaires ici, ou en tout cas qu'il n'est absolument pas rare de trouver.
Alors, c'est parti !


risotto, légumes vapeur ; maquereau grillé au sel ; taiyaki (gaufre en forme de poisson fourrée au anko, purée de haricots rouges)

tôfu de cacahuètes ; doughnut Krispy Kreme ; menu façon bento au saumon grillé

bibimbap grillé sur pierre (plat coréen) ; râmen Ippudô (site us) ; kaisendon (tranches de poissons cru et omelette sur riz pas vinaigré)

unagidon (anguille grillé sur riz) ; nabe au lait de soja ; kenchin-udon (udon avec divers légumes comme satoimo, konnyaku, carotte et un peu de viande)

oyakodon (omelette au poulet sur riz) ; tempura seiro (soba froide à tremper dans de la sauce soja et tempura) ; râmen

anko nabe (nabe au foie de poisson, rien à voir cette fois avec les haricots) ; curry ; kaisendon

châshuû-wantan men (porc laqué et raviolis avec nouilles) ; spaghettis euh jambon-aubergines ; maquereau mijoté au miso (<3>

curry aux légumes ; ôseiro (soba froide à tremper version L) ; sansai-soba (soba aux légumes de montagne)

sawara fry (sawara = "maquereau espagnol")

En tout cas à part le dernier tout peut être mangé sans culpabilité....


Maintenant vous pouvez aller manger

samedi 11 avril 2009

J'ai été la chercher un vendredi soir, CHALALA-LALI

(je trouve que les Japonais savent faire des trucs pas dégueux en communication visuelle... Enfin, je trouve. Tfaçon moi j'y connais rien, je suis juste une wannabe qui veut un t-shirt helvetica)


Mes amis bulots des bois roses, aujourd'hui en exclusivité je vais vous montrer des photos de cerisiers en fleurs. J'espère que j'ai plus de photos que ça parce qu'il faut du matos pour meubler en ce jour de retour exponentionel bloguesque. Aujourd'hui et depuis trois jours, il fait beau il fait chaud, c'est le printemps l'été le printemps. Sans transition, 20°C et des ultra-violets dans ta gueule. C'est surement la faute de la Chine, pourquoi ça serait pas sa faute d'ailleurs.

Donc aujourd'hui il fait chaud, et j'ai envie de choisir comme chanson du jour "I'm only sleeping" et de rien glander, malgré le beau temps. De toute façon "s'il fait beau pendant cinq mois tu vas pas être dehors pendant cinq mois", m'a dit mon ami philosophe Romain. De ce fait une chansonnette de pub japonaise, attention dépaysement




Nous sommes en avril, et les cerisiers ne sont bientôt plus mais les cerisiers étaient là. Les cerisiers étaient même un peu partout. C'est simple ici, si tes rues/parcs/quais ne ressemblent pas à ça, t'es qu'un cul-terreux.

video
Koganei c'est quand même un peu la campagne, alors n'ayons pas peur des mots on est un peu des demi-bouseux ici, on connaît nos moyens quoi.
Et si les moyens n'ont pas été utilisé dans les rues, c'est qu'ils ont tous été utilisé dans le parc. Certes, ça rattrape...


Et pour me faire plaisir, un deux en un : Fuji et cerisiers
Ben c'est plus l'hiver quand même, ya plus de particules en suspension dans l'air, on peut plus espérer distinguer les alpinistes en train d'escalader le versan nord. Mais avouez vous avez pas ça chez vous.

Et puis les cerisiers quand ça défleurit (que d'érotisme sur plaquedecuisson), ça fait une neige de pétale. Comme dans les génériques d'anime ! J'ai essayé en vain de prendre en photo le ballet des pétales... On voit au moins le sol recouvert de fleurs. Et c'est comme ça partout !

Ca aide de se réveiller à 8h du matin, j'ai eu beau glander depuis le réveil il est même pas encore 15h. Tant pis je sortirai pas aujourd'hui... à la place je vais acheter plein d'huile et de beurres végétaux, et puis aussi de la poudre de soie, de gel d'aloe et de l'urée pour avoir la peau la plus douce du café. Et la plus nette aussi espérons, parce que si j'ai pas trop blogué ces derniers temps c'est aussi que j'occupais toutes mes soirées et mes week-ends à tenter d'extraire et d'effacer tous les points noirs et les boutons que le printemps a fait bourgeonner en même temps que ses fleurinettes roses sur mon visage...

Il fait chaud. J'me sens bête de rester enfermée...

Réflexions en vrac de ces derniers semaines et photos-témoin

J'ai été gentille alors Laurent m'a offert des livres mignons. C'est tellement mignon que j'ose pas le lire dans le train, c'est trop mignon pour être lu dans le train je dirai même.

Sortons un peu des cerisiers, voilà des nouvelles de mon ami le plaqueminier. Il feuillit ! C'est fou je pensais qu'il resterait sec jusqu'à septembre !

On a eu notre vengeance au UFO catcher.